ADIVbois a lancé une collection de plusieurs livrets qui offre un panorama exhaustif des thématiques développées au sein de ses commissions de travail.  Chacun des 9 livrets disponibles à ce jour apporte de nombreuses réponses, en termes de cadre de vie, acoustique, confort d’été, sécurité, durabilité, innovation, structure, exploitation forestière. Elles viennent compléter la mise à disposition d’un corpus documentaire.

 

Les livrets Immeubles à Vivre Bois et Cadre de Vie sont accessibles aux membres d’ADIVbois sur Extranet, dans la partie « Publications« .

 

 

Un immeuble à Vivre Bois est un bâtiment dont la structure et l’aménagement intérieur sont majoritairement en bois. L’interaction entre la structure du bâtiment et cadre de vie intérieur ouvre de nouveaux champs de créativité architecturale et de solutions design. L’Immeuble à Vivre Bois a pour ambition de répondre aux enjeux environnementaux, économiques et urbains, aux aspirations et aux nouveaux modes de vie de notre société en termes d’usage, et de leur conséquence en termes d’organisation et de mutation des espaces. Il doit également prendre en compte les mutations sociétales : nouvelles configurations familiales, travail nomade, collaboratif, digital, intergénérationnel, flexibilité… L’immeuble à Vivre Bois incarne une réponse spatiale au mieux vivre et à la qualité de vie en ville et le « mieux-vivre » sont au centre des valeurs.

Suite du livret téléchargeable sur l’Extranet d’ADIVbois

 

 

Le bien-être des usagers dans le bâtiment est un véritable enjeu. Les choix constructifs doivent contribuer à bâtir un environnement confortable pour les occupants à chaque saison, notamment en été. La notion de confort peut être considérée comme subjective. Mais le confort dans une pièce se mesure par la température, la vitesse de l’air et l’humidité définie par son degré d’hygrométrie. Une construction en structure bois dispose d’une faible inertie comparée à des matériaux « conventionnels » comme le béton, ce qui est souvent perçu comme défavorable sur la sensation de confort en été à l’intérieur du bâtiment. Pourtant, il apparaît que les paramètres ayant une influence sur le confort ne se limitent pas à une question d’inertie, laquelle devient secondaire pour un immeuble bois de conception bioclimatique.

Suite du livret téléchargeable sur l’Extranet d’ADIVbois