FOCUS EXPERTISE

HAUTEUR INTER-ÉTAGES

Issu du Vademecum des Immeubles à Vivre Bois (février 2017) le texte qui suit attire l’attention sur un point essentiel de la construction bois, qui plus est des Immeubles à Vivre Bois.

 

Un critère très important afin de permettre à une structure bois de se distinguer des structures béton et acier est l’épaisseur du complexe de plancher. Cette épaisseur dépend, entre autres paramètres, des contraintes acoustiques. L’expérience acquise montre que l’épaisseur du complexe de plancher est supérieure à celle d’un plancher en béton.

Pour éviter de pénaliser les planchers bois, les collectivités territoriales peuvent choisir de mettre en œuvre la possibilité, offerte par l’article L.151-28, 3° du code de l’urbanisme, de prévoir dans leur PLU une dérogation permettant de dépasser les règles relatives au gabarit pour les constructions faisant preuve d’exemplarité énergétique ou environnementale ou qui sont à énergie positive. L’objectif est d’éviter que la limitation en hauteur des bâtiments n’introduise une limitation du nombre d’étages due à un système constructif plus contraignant qu’un autre